Histoire d’A: Coup de foudre sur Twitter

Victoria et Jonathan O’Brien, le jour de leur mariage. © Luna Photography

Il postait des tweets décalés, une lectrice tomba sous le charme : quelques mois plus tard, ils se sont mariés!

TEXTICONtwodotsHDred   Chez La Bonne Réputation, on adore les histoires d'amour! D'autant plus quand elles mêlent réseaux sociaux, de l'humour à l'anglaise et un peu de culot. Leur histoire, relatée par de nombreux médias britanniques va en faire chavirer plus d'un(e)!

Il était une fois Jonathan, community manager pour la librairie Waterstones d'Oxford Street à Londres. Pour occuper ses journées, il poste des tweets décalés à l'intention de ses centaines de followers. Son humour ne manqua de faire effet. Il raconte au Guardian qu'il recevait régulièrement des demandes en mariage et autres propositions cocasses qu'il ne prenaient jamais au sérieux et auxquelles il répondait toujours de manière très détachée et professionnelle, du genre : "Je suis déjà marié à mes livres!".

Quand Victoria, à l'époque artiste de cirque, commença à lire ses tweets, elle tomba immédiatement sous le charme de ce total inconnu.

Un jour de novembre 2012, elle lui posta:

"Bon, je suis amoureuse de la personne qui tient @WstonesOxfordSt. Sois tranquille, mon cœur qui s'emballe."

Elle répondait en fait à ce tweet-là, posté un peu plus tôt par Jonathan :

«  Bien qu’il y ait maintenant des millions de livres, les meilleurs sont évidemment les 150 premiers. Ah non, attendez, ça, c'est Pokémon.  »

L'échange se poursuivit: “Pfff.. En vrai, il ne fait pas vraiment rêver” répondit Jonathan, dans un ton tellement british. “Pfft. Book nerds > Dreamboats" ("Les fans de livres sont ma tasse de thé") lui répliqua Victoria. Leur dialogue prit fin sur ces mots. Jonathan était décidément insensible  à ce genre de compliments.

Mais pour Victoria, l'histoire ne faisait que commencer. Il fallait à tout prix qu'elle en sache plus sur le mystérieux libraire connecté. En véritable Sherlock Holmes du web, elle découvrit quelques éléments très utiles sur sa personnalité, dont son faible pour les doughnuts. Armée de courage et de son beignet préféré, notre héroïne se pointa un jour à la librairie, se renseigna auprès du staff sur l'endroit où elle pourrait trouver son bel inconnu, monta à l'étage et lui offrit le casse-dalle avant de déguerpir aussitôt, telle Cendrillon s'enfuyant du bal!

Surpris mais pas décontenancé, il mangea le doughnut et recontacta la belle aux cheveux roses pour lui proposer d'aller déjeuner ensemble.

Il raconte au magazine Mashable que c'était sans aucun doute "la meilleure première date de sa vie". Il poursuit: "J'avais apporté une copie du livre "Le Magicien d'Oz" car elle avait mentionné adorer le film". Ils avaient tant de choses à se dire, qu'ils en oublièrent d'acheter à manger. "Nous n'avons pas arrêté de nous parler depuis". C'était il a quatre ans.

Victoria a tweeté l'annonce de son mariage le 17 juillet dernier:

« Cher lecteur, je l'ai épousé. #nonvraiment #ouaisjesaispascommentnonplus »

Comme tout conte de fée digne de ce nom, on leur souhaite de vivre heureux et pourquoi pas d'avoir beaucoup d'enfants.

Et pour celles que cette histoire fait rêver, il semblerait que le nouveau community manager de la librairie londonienne ne soit pas dépourvu d'humour non plus :

« En attendant, ce nouveau Social Media Manager est désespérément célibataire. Je me marie en échange de retweets. »

A bon entendeur...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *